Apprendre la positions assise avec la méthode du leurre : simple, efficace et positive

Étape 1. Préparez-vous

Munissez vous de friandises appétissantes et installez-vous dans un endroit calme. Votre chien doit être debout face à vous. Avant de travailler la position assise vous devez avoir son attention. Pour cela :

– Montrez-lui une friandise

ou

– Utilisez la commande « regarde » s’il la connaît.

Si nécessaire donnez-lui une première friandise pour capter son attention et le motiver.

Étape 2. Main et nez vers le haut

– Mettez une friandise très appétissante devant la truffe de votre chien. Laissez-le la renifler, éventuellement la lécher et la mordiller, mais pas la saisir. La friandise est utilisée ainsi comme un leurre pour attirer le chien vers la bonne position.

– Levez doucement votre main vers le haut de manière à ce que votre chien lève le nez en suivant la friandise.

!!! ATTENTION :  à ce stade ne dite PAS «  assis ». Vous introduirez la commande verbale plus tard.

Votre chien doit suivre la friandise avec sa truffe. Pour cela déplacez votre main très doucement. Si votre chien décroche sa truffe de votre main, remettez-lui la friandise devant la truffe et recommencez à le guider vers le haut, tout doucement.

Si votre chien décroche sans arrêt sa truffe de votre main c’est soit :

*que vous déplacez votre main trop vite

*que la friandise n’est pas assez appétissante

S’il vous mordille les doigts pour attraper la friandise enlevez votre main quelques secondes, puis recommencez.

Étape 3. Récompensez à mi-parcours

Si c’est la toute première fois que vous demandez à votre chien de s’asseoir ou si votre chien a du mal à apprendre cette position (cela peut être difficile pour des chiens de très grands gabarits) vous allez dans un premier temps récompenser à mi-parcours.

S’il suit bien votre main vers le haut récompensez-le immédiatement en lui donnant la friandise.

Étape4. Reculez votre main

Une fois que votre chien a le nez en l’air, bien collé à votre friandise, reculez légèrement et doucement votre main vers l’arrière.

S’il saute pour attraper votre friandise éloignez immédiatement votre main (levez-là ou cachez-là derrière votre dos), sans dire un mot, puis recommencez l’exercice une fois qu’il a de nouveau les quatre pattes au sol.

Essayez plusieurs fois jusqu’à ce que votre chien s’assoie. Quand il s’assoie donnez-lui immédiatement la friandise et félicitez-le en même temps.

Pourquoi ça marche ?

En suivant votre main avec sa gueule votre chien va lever sa tête (étape 3), puis la déplacer un peu vers l’arrière (étape 4) et cela va spontanément et mécaniquement lui faire baisser l’arrière train, donc le faire asseoir.

Répétez l’exercice deux ou trois fois silencieusement. Récompensez à chaque fois.

Puis dites « assis » une fois et seulement une fois qu’il est assis.

Pour le récompenser :

*Utilisez les félicitations et les friandises.

*Le détacher pour lui permettre de se promener librement peut aussi être une très bonne récompense.

*Mais ne le caressez pas. Les caresses le feront se relever or vous voulez que votre chien apprenne à s’asseoir mais aussi apprenne à garder la position assise.

Étape5. Apprenez-lui à rester assis

Quand votre chien s’assoie les toutes premières fois de son apprentissage récompensez-le instantanément avec une friandise.

S’il tient la position assise un bref instant donnez de nouveau une friandise.

Attendez quelques secondes et s’il reste encore assis donnez de nouveau une friandise.

Pourquoi donner autant de friandises ?

Car si vous récompensez uniquement au moment où votre chien s’assoie il va apprendre à s’asseoir mais pas à tenir la position assise.

En le récompensant régulièrement du temps qu’il tient la position assise et en le faisant patienter de plus en plus longtemps entre chaque friandise vous initiez l’apprentissage d’un autre exercice : le statique et la commande « attend ». Aussi vous travaillez sa capacité à patienter, ou dit autrement, à gérer sa frustration.

Étape6. Du leurre à la commande gestuelle

Au bout de quelques jours vous pouvez passer aux étapes suivantes :

– Leurrer-le avec votre main en faisant le même geste mais sans friandise et avec l’index levé vers le haut (vous pouvez lever l’index vers le haut dès l’étape 2 mais ce n’est pas toujours pratique de tenir une friandise tout en levant l’index…).

– Faites le même geste mais sans coller votre main à la truffe de votre chien. Ainsi vous pouvez rester bien droit.e et n’avez plus besoin d’avoir le dos courbé !

Dès que votre chien s’assoie félicitez-le et donnez-lui une friandise.

Étape 7. De la commande gestuelle à la commande verbale

Vous devez introduire la commande verbale « assis » progressivement en vous aidant de la commande gestuelle que votre chien aura déjà bien intégrée.

Voici plusieurs étapes à respecter. Certains chiens prendront quelques jours pour franchir toutes ces étapes, d’autres quelques semaines. Il est essentiel de ne jamais mettre votre chien et vous même en échec donc ne précipitez pas les choses et n’hésitez pas à revenir aux étapes antérieures si nécessaire.

1. Donnez la commande gestuelle et dites « assis » quand votre chien est effectivement assis.

2. Donnez la commande gestuelle et dites « assis » quand votre chien commence à s’asseoir.

3. Donnez la commande gestuelle et dite « assis » en même temps.

4. Dites « assis » et faite la commande gestuelle un bref instant plus tard (une à deux secondes plus tard).

5. Dites juste « assis » :

-Si votre chien s’assoie récompensez-le fortement.

-Si votre chien ne s’assoie pas au bout d’environnement 3 secondes aidez-le avec la commande gestuelle. Surtout ne répétez JAMAIS la commande « assis ».

A noter :

*Il est intéressant que votre chien connaisse les deux commandes (verbale et gestuelle). Alors continuez à travailler de temps en temps la commande gestuelle seule.

*Inutile de prendre une voix forte ou autoritaire. Une voix douce et amicale sera tout aussi efficace et plus agréable pour tout le monde !

Étape 8. Apprenez-lui à proposer la position assise spontanément

Votre chien apprendra plus vite et sera plus motivé s’il comprend qu’il a aussi la possibilité de proposer cette position de lui même pour obtenir quelque chose.

Pour cela mettez-le dans une situation où il doit trouver de lui-même une solution pour résoudre un problème.

Le problème peut être par exemple :

– D’obtenir une friandise

– Que la porte de la maison s’ouvre pour rentrer ou sortir

La solution à ces problèmes est :

– Se mettre dans la position assise.

Face à ce problème laissez votre chien réfléchir et ne dites rien. Si vous lui demandez de s’asseoir vous lui donnez la solution or nous voulons qu’il trouve la solution de lui-même. Restez impassible et faites preuve de patience. S’il trouve la solution de lui-même votre chien va :

1. Mieux mémoriser

2. Se sentir davantage gratifié et donc être plus motivé à reproduire ce comportement ultérieurement

Exemple d’exercice :

*Mettez-vous devant lui et montrez-lui que vous avez une friandise dans la main. Puis attendez sans faire un geste ni rien dire. Quand il s’assoie félicitez «  c’est bien assis » et donnez-lui la friandise.

*Mettez-vous devant la porte avec lui et attendez sans faire un geste ni rien dire. Quand il s’assoie dite « c’est bien assis » et ouvrez immédiatement la porte.

Aussi : observez avec attention votre chien dans la vie quotidienne et lors des sorties : dès qu’il s’assoie spontanément (même s’il n’y a aucun enjeu) récompensez-le avec des friandises et des félicitations ou a minima avec des félicitations : « c’est bien assis ».

Étape 9. Apprenez-lui à s’asseoir en toutes circonstances

Travaillez la commande et la position assise dans des environnements variés et des situations variées.

!!! ATTENTION si votre chien est distrait, peu motivé, inquiet, excité, bref qu’il n’est pas dans des bonnes dispositions pour s’asseoir sur simple demande verbale soyez moins exigent.e que d’habitude et AIDEZ-LE à réussir l’exercice.

Ce qu’il FAUT FAIRE pour l’aider :

*Appelez-le ou leurrez-le avec une friandise de manière à ce qu’il soit positionné bien face à vous

*Captez son attention avec une friandise ou avec la commande « regarde » (à travailler préalablement) avant de lui demander de s’asseoir

*Utilisez la commande gestuelle en plus de la commande verbale

*Si nécessaire n’hésitez pas à revenir aux étapes antérieures (étape 2 à 4) en le leurrant avec une friandise

Ce qu’il ne FAUT PAS FAIRE :

*Demander à votre chien de s’asseoir alors qu’il n’est pas à votre écoute :

Un chien qui ne vous regarde pas et/ou qui vous tourne le dos est un chien qui ne vous écoute pas.

*Lui demander de s’asseoir en répétant plusieurs fois « assis» :

Si vous répétez la commande « assis » vous lui apprendrez à ne pas vous écouter du premier coup.

Pire il est possible que votre chien refuse de s’asseoir malgré vos nombreuses demandes (« Assis ! Assis ! Assis ! ») ce qui va vous mettre en conflit et en échec mutuel et retarder l’acquisition de la position assise.

*Lui demander de s’asseoir alors qu’il est trop agité, inquiet, inconfortable, distrait ou pas assez motivé pour le faire. Dans ce cas là c’est l’échec assuré :

-Si vous essuyez un refus de votre chien vous allez lui apprendre à désobéir.

-Si vous le forcez (en lui appuyant sur le dos par exemple) vous allez le dégoutter de la commande assise, voir même de la position assise, et il s’assoira de moins en moins facilement par la suite.

Alors avant de demander à votre chien de s’asseoir, particulièrement si vous utilisez la commande verbale, demandez vous si votre chien est :

1. Suffisamment attentif

2. Capable de s’asseoir dans cette situation

Si vous avez un doute commencez à le leurrer avec une friandise et/ou utilisez la commande « regarde » pour :

1. Le remotiver et le recentrer sur vous.

2. Vous assurer qu’il est suffisamment centré sur vous et/ou sur la friandise pour vous écouter et s’asseoir.

!!! Si la réponse est négative est que votre chien ne semble pas assez attentif et/ou motivé pour répondre à votre commande dans cette situation précise renoncer à lui demander un « assis ». Ce n’est absolument pas un problème de renoncer à quelque chose que vous n’avez pas encore demandé !

Bien au contraire renoncer sera faire preuve de bienveillance et d’intelligence afin de ne pas vous mettre, vous et votre chien, en difficulté.

Étape 10. Réduisez les friandises

Quand l’exercice « assis » commence à être bien acquis ne donnez plus de friandise systématiquement. Vous pouvez en donner de manière aléatoire et sélectionner les « assis » qui valent le coup d’être récompensés. Par exemple quand votre chien s’assoie alors qu’il est entouré de sollicitations.

Vous pouvez aussi le faire patienter de plus en plus longtemps (vous travaillez ainsi le statique et la patience/gestion de la frustration) entre le moment où il s’assoie et le moment où vous donnez la friandise.

En revanche félicitez-le de la voix à chaque fois qu’il s’assoie lorsque vous lui avez demandé ; et aussi souvent que possible lorsqu’il s’assoie spontanément.